En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt. Fermer
France pays France (changer de pays)
         Recherche avancée   Mon compte



Téléchargez le livre :  En Languedoc au XIIIe siècle

En Languedoc au XIIIe siècle


Le temps du sac de Béziers

Monique Bourin
Presses universitaires de Perpignan
Format : PDF sans DRM

9,99

RÉSUMÉ DU LIVRE - MOT DE L'AUTEUR - MOT DE L'ÉDITEUR

Le sac de Béziers : il est peu d’événements du Moyen Age qui aient eu un tel retentissement auprès de ses contemporains et peu qui aient ensuite, au fil des siècles, acquis un telle portée symbolique. Peu de villes aussi qui aient connu, au cours de leur histoire, pareilles alternances d’opulence et de malheurs. En 1209, la Croisade des Albigeois s’ouvre par la prise de Béziers. Riche et forte parmi les autres villes languedociennes, qui aurait pu alors penser qu’elle serait prise et pillée par une armée que son immensité même fragilisait ? « Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens » ! stupeur ! Ensanglantée, Béziers ne s’est plus guère rebellée. Qu’aurait été le XIIIe siècle languedocien si Narbonne et Béziers avaient réalisé l’impossible cause commune ? Mais le Languedoc est multiple, une mosaïque d’intérêts divergents. Ces divergences font sa faiblesse et sa force. Car un demi-siècle plus tard, malgré sa haute noblesse terrassée, le Languedoc, et Béziers au premier plan, font preuve d’une étonnante capacité de rebond et de renouvellement. À l’occasion du huitième centenaire de cet épisode tragique de la Croisade, un groupe de médiévistes, spécialistes des pays d’oc, l’a reconsidéré en le mettant au centre d’une histoire aussi large que nécessaire, politique, sociale, économique, culturelle, à partir de documents peu ou mal connus. De part et d’autre de cette horrible année 1209, son passé de vicomté languedocienne et son avenir intégré au royaume de France apparaissent sous des traits nouveaux.