En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt. Fermer
France pays France (changer de pays)
         Recherche avancée   Mon compte



Téléchargez le livre :  Professeur singe suivi de Le Bébé aux cheveux d'or

Professeur singe suivi de Le Bébé aux cheveux d'or


Mo Yan
Le Seuil
Format : PDF,ePub

6,99

RÉSUMÉ DU LIVRE - MOT DE L'AUTEUR - MOT DE L'ÉDITEUR

Professeur Singe. Wang San est un professeur d'université, du genre malingre, distrait et myope. Son épouse, ancienne joueuse de volley, prend parfois son visage pour un ballon. Ce matin-là,elle l'envoie en ville chercher de quoi nettoyer la maison. La traversée de l'avenue est un effroyable cauchemar. Passant devant un grand panneau publicitaire sur lequel figure un singe joyeux, le professeur, aussitôt, se change en singe. Le narrateur, ami du couple, tire une courte morale de l'incident... et l'histoire rebondit avec les tentatives désespérées de l'épouse pour redonner forme humaine à son mari. Quel rude chemin devra-t-elle parcourir ?

Le bébé aux cheveux d'or. Une vieille femme aveugle vit à la ferme avec sa toute jeune bru. Son fils, militaire grognon et renfermé, est au loin, dans sa caserne, et ne se préoccupe guère de la jeune femme. Ne l'a-t-il pas épousée pour qu'elle s'occupe de sa mère ? Un grand jeune homme aux cheveux jaunes vient aider la bru aux travaux des champs et la séduit. Le mari revient et chasse l'amant. Mais le ventre de sa femme s'arrondit déjà. La vieille sait bien, elle, que les enfants arrivent où ils veulent et comme ils peuvent...

Deux fables sur la famille, les contraintes sociales et politiques de la Chine rurale de la fin des années 1980. Deux histoires d'amour incroyables, inattendues, drôles et tragiques, où les sentiments se cachent sous le burlesque et l'ironie.

Mo Yan est né en 1955 dans le Shandong. Universellement reconnu, il a reçu le Prix Nobel de littérature en 2012. Les Éditions du Seuil ont publié une quinzaine de titres, dont Le Veau suivi de Le Coureur de fond en 2012 et Le Clan du sorgho rouge en 2014.

Traduit du chinois par François Sastourné et Chantal Chen-Andro

Biographie des traducteurs (pour le rabat)

François Sastourné est diplômé en chinois de l'Institut national des langues et civilisations orientales. Parallèlement à sa carrière de diplomate en Asie, il a traduit une dizaine de romans, dont Le Veau suivi de Le Coureur de Fond de Mo Yan (Seuil, 2012).

Chantal Chen-Andro a été maître de conférences en littérature chinoise à l'Université Paris VII. Elle a traduits de nombreux romans de Mo Yan, notamment Le Supplice du santal (Seuil, 2006) et Grenouille (Seuil, 2011).

Mo Yan a reçu le prix Nobel de littérature en 2012.