En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt. Fermer
France pays France (changer de pays)
         Recherche avancée   Mon compte



Téléchargez le livre :  Les Sciences humaines sont-elles des sciences de l'homme ?

Les Sciences humaines sont-elles des sciences de l'homme ?


Luc Ferry , François Ewald , Pierre-Henri Gouyon
Presses Universitaires de France (Réédition Numérique Fenixx)
Format : PDF sans DRM,ePub sans DRM

7,49

RÉSUMÉ DU LIVRE - MOT DE L'AUTEUR - MOT DE L'ÉDITEUR
Philosophes, scientifiques, juristes... font état de leurs recherches et de leurs interrogations face aux rapides mutations des sciences du vivant. Ces rencontres, les Forum Diderot, sont organisées régulièrement à l'Université Denis-Diderot – Paris 7 par le Centre d'études du vivant et l'Association Diderot. La collection Forum Diderot donne accès aux débats dont elles ont été le théâtre. Chaque ouvrage permet ainsi d'entrer dans le vif de la question soulevée. Conçu comme un instrument de travail, il apporte en outre au lecteur les documents nécessaires pour soutenir et prolonger sa réflexion. On pourrait indéfiniment gloser sur la scientificité des sciences humaines. Et le sujet ne manque pas d'incitation à l'esprit de dissertation. Pourtant, la question ici posée revient à s'interroger sur une actualité en devenir des sciences de l'homme : les sciences humaines sont-elles au rendez-vous de cette actualité ? Car on peut soutenir que les sciences de l'homme procèdent de pratiques du savoir qui construisent patiemment leurs nouveaux objets dont la méthodologie et l'épistémologie locales n'ont guère à se préoccuper d'une conception générale – souvent académique – des sciences humaines. Alors on revendique un champ précis de recherches, dont la fécondité se mesure aux transformations des idées d'homme et d'humain dans la culture. S'il est vrai que les sciences humaines restent encore dépendantes d'idéologies tout à fait repérables, ce qui revient aujourd'hui aux recherches spécialisées en histoire, en linguistique, en anthropologie, en psychologie ou en sociologie, comporte des contributions essentielles à la réflexion sur un avenir de l'humain.